Éditions Signatura
Accueil Catalogue informations Partenaires Contact
 
Traditions & Religions Symbolisme Permanence de la poésie
Maitres Eveil Tradition Initiatique Orient

Marguerite LOEFFLER-DELACHAUX
Le Cercle, UN SYMBOLE

C’est une étude d’une très grande richesse que nous offre là Mme Loeffler-Delachaux sur le Cercle qu’elle nomme l’ “archétype-clé de toute symbolique” c’est-à-dire, comme le dit C.G.Jung, “susceptible d’un développement et d’une différenciation infinis”. En effet, emblème par excellence de la divinité pour tous les cultes solaires comportant surtout l’idée de “perfection divine”, le Cercle devient tour à tour disque, œil, roue, auréole, couronnes, etc., où il se fait, par exemple, “cycle des saisons” ou “mesure du temps”. Sont issus du Cercle, de manière dérivée : bâton, sceptre, flèche, glaive, objet phallique, obélisque (rayon pétrifié), en tant que symboles de la divinité solaire “créatrice”. Toutes ces formes ont nourri tous les grands mythes fondateurs que l’auteur nous rappelle au fil de son ouvrage. Un long chapitre sur les motifs ornementaux (spirales, figures tournantes, entrelacs, arceaux, étoiles, rosaces, etc.) vient compléter cet important travail qui confirme l’extraordinaire permanence et l’universalité de tous ces symboles fondamentaux. L’auteur se réfère à des études de grande qualité comme celles de Charbonneau-Lassay, Gubernatis, Goblet d’Alviella, Emile Mâle, Court de Gébelin, Frazer, Young, pour n’en citer que quelques uns, et principalement au travail de Grasset d’Orcet dont elle fait grand éloge et auquel elle dédicace son livre, nous faisant redécouvrir la “prodigieuse érudition” et l’originalité de cet auteur quelque peu oublié malgré quelques très belles rééditions récentes.

ISBN 978-2-915369-10-6 • Parution : 2008 • Format : 160 x 235 mm, 220 pages, 45 illustrations
Prix public TTC : 30 €

Marguerite LOEFFLER-DELACHAUX • Le Cercle, UN SYMBOLE
séparateur
Dominique BERTRAND • La Prière du Serpent La Voix dans la Bible

Dominique BERTRAND
La Prière du Serpent
La Voix dans la Bible…

Lorsque Dieu parle, il y a un écho. En cet écart, il y a quelque chose à entendre : la place de l’humain. La “Prière du Serpent” répond à Ibn Sahula, kabbaliste du XIII° siècle, qui affirmait que la connaissance des mystères du chant et de la musique conduisent à la connaissance des mystères de la Torah. De quels mystères s’agit-il ? Du rythme par lequel Dieu crée le monde. Comme tout vrai secret, il est caché en évidence : condensé dans le premier son que Dieu prononce à l’orée des temps, il sous-tend – discrètement mais efficacement – la disposition de certaines lettres, mots, phrases, et même chapitres entiers ! Appliqué aux 304 805 lettres de la Torah toute entière, il pointe sur l’Interdit : le Serpent Maudit ! Sachant que, du même geste, la musique révèle l'existence du Diabolus in Musica, l’Intervalle Interdit, nous voilà lancé en pleine enquête dans les coulisses sonores de la parole de Dieu…

Ce travail unique en son genre (encouragé par André Chouraqui) et fruit de 25 ans d’étude sur la kabbale, aborde ce Grand Livre comme une “partition, celle que Dieu chante pour créer le monde”, selon les propres mots de l’auteur. Une pensée libre et exigeante, une démarche authentique, enrichies par une sensibilité et une écoute aiguës, ont amené Dominique Bertrand à percevoir derrière la “Parole”, dans les formes sonores et rythmiques, un autre sens, ouvrant des perspectives “inouïes”… Il s’agit d’ouvrir, écrit-il, “une dimension du langage qui lui échappe autant qu’il en dépend : sa trame vibratoire, et y entendre le mouvement qui, montant infiniment de la profondeur de tout, investit la parole, la traverse et la pousse en ses confins…”. Dominique Bertrand, de formation philosophique, est musicien, musicothérapeute, professeur de chant harmonique, conférencier et écrivain.

ISBN 2-915369-02-X • Parution : 2007 • Format 107 x 204 mm, 240 pages • Prix public TTC : 30 €

séparateur

Dominique BERTRAND
Le Diabolus des Sages
Une dissonance interdite…

Un nombre interdit sous peine de mort… un intervalle musical interdit sous peine d’enfer… Voici 2 indices qui constituent le point de départ de cette curieuse enquête à travers les âges… Le “Diabolus des Sages” est-il un conte alchimique ? Un obscur secret ésotérique ? Il s’agit en fait, ici, de faits bien réels balisant 25 siècles de l’histoire occidentale…Ce fameux secret caché en pleine évidence dans la musique, concerne la lente gestation de ce modèle de “conscience de soi ” que l’Occident exporte aujourd’hui sur la planète entière (pour le meilleur et pour le pire)…

Fruit d’une longue recherche, le Diabolus des Sages ouvre une “enquête philosophale ” sur le destin de la culture occidentale, selon l’angle ouvert par la musique. Impliquant aussi bien les mathématiques, l’alchimie, l’astronomie, la psychologie, l’histoire ou la théologie, elle introduit les perspectives de la résonance dans la question de l’identité personnelle, sa gestation multiséculaire, ses diverses mutations historiques et sa crise contemporaine. Elle apporte ainsi une contribution singulière au bilan de l’Occident : l’Histoire de la Dissonance. Un même fil sonore relie Orphée, Dionysos, Hermès, Pythagore, Élie, Zacharie, Jean-Baptiste, Jésus, Paul Diacre, Guido d’Arezzo, le Grand Inquisiteur, le Diable, Rabelais, Monteverdi, Fabre d’Olivet, Goethe, Faust, Berlioz, Nietzsche, Freud, Schoenberg… longue conspiration couvrant plus de 25 siècles, autour d’un “secret ” exerçant sur le destin collectif une influence aussi discrète que profonde, et dont la clé se tient scellée dans les 7 vers d’une prière médiévale : celle qui donna leur nom à chacune des notes de la gamme musicale. […] Par la dissonance, la musique témoigne de ce qui sous-tend toute parole, mais qu’aucune parole jamais ne saisira… Le “ Diabolus des Sages ” désigne un facteur dynamique jouant sur la différence, l’altérité, le désir, la tension, l’interdit, la transgression, la mutation ; un paradoxe irréductible nouant de façon tensorielle la conscience intime à la conscience collective ; une force irrésistible qui, traversant l’homme, le dépasse en le poussant à se dépasser ; un étrange concept qui flirte autant avec le Diable qu’avec l’Alchimie, les divers courants hermétiques et autres hérésies qui jouent dans l’ombre de l’histoire officielle.

ISBN 2-915369-07-0• Parution : 2006 • Format 170 x 240 mm, 144 pages • Prix public TTC: 30 €

Dominique BERTRAND • Le Diabolus des Sages Une dissonance interdite…
 

Editions SIGNATURA - Le Défens 84750 St MARTIN DE CASTILLON - Tél. : [0033] (0)6 07 11 64 94 - Courriel : signatura@free.fr
Accueil | Catalogue | Informations | Librairies partenaires | Nous contacter | Crédits